Assurance invalidité décès

Assurance invalidité décès

A quoi sert l’Assurance invalidité décès et incapacité de travail ?

En cas de décès de l’emprunteur, l’assurance prendra en charge les mensualités restant à rembourser.
Elle joue également lorsque vous êtes reconnu en invalidité permanente et définitive, c’est-à-dire si vous ne pouvez plus travailler.
Cette assurance ne sert pas uniquement à la banque puisqu’elle couvre les héritiers de l’emprunteur qui n’auront pas à s’honorer de la dette.

Il s’agit donc d’un point important de votre contrat de prêt qu’il ne faut pas traiter à la légère.

Assurance invalidité décès

Assurance invalidité décès

Comment choisir votre assurance invalidité décès  ?

Le meilleur indicateur : le TEG

Pour savoir ce que cette assurance vous coûte exactement, demandez à votre banque le taux effectif global (TEG) de votre crédit qui inclut le taux d’intérêt, les frais de dossier mais aussi le coût de l’assurance.

La possibilité de passer par une compagnie autre que celle de votre banque
Vous n’êtes nullement obligé de passer par l’assurance de votre banque. Vous pouvez tout à fait vous adresser à une autre compagnie de votre choix. Attention ! Certaines primes demandées par des courtiers sont moins élevées que celles proposées par votre prêteur qui, pourtant, bénéficie d’un tarif de groupe: la faille se situe bien souvent dans l’étendue des garanties. Étudiez-les très attentivement !

Assurance invalidité décès

Assurance invalidité décès

Combien coûte cette assurance ?
Les baisses de tarifs

Certaines compagnies abaissent leurs tarifs pour les jeunes emprunteurs, les non-fumeurs, les sportifs »soft »…
En aucun cas vous ne devez essayer de tromper l’assureur par une fausse déclaration (traitement lourd non avoué, maladie héréditaire…) : vous prendriez le risque de voir vos indemnités réduites en cas de sinistre, voire votre contrat, annulé.

Un montant formulé de manière différente selon les compagnies :
Le coût de l’assurance décès-invalidité varie selon les établissements et selon le type de contrat souscrit avec la compagnie d’assurance.
Le montant de cette assurance lui-même n’est pas formulé de la même façon selon les établissements, ce qui rend la comparaison délicate:

a) certains l’expriment sous forme d’une somme fixe qui s’ajoute à l’échéance mensuelle ;

b) ou sous la forme d’un pourcentage du capital initial, voire sur la base d’un pourcentage du capital restant dû.

Assurance invalidité décès

Assurance invalidité décès

Comment souscrire l’ Assurance invalidité décès ?

Le questionnaire de santé 

Lors de la souscription du prêt, l’assureur de la banque va vous demander de remplir un questionnaire de santé portant sur votre état général, vos antécédents, les maladies, les accidents.
Au vu de vos réponses et surtout si vous êtes dans une bonne tranche d’âge (30-45 ans) et sans problèmes notoires, elle vous donnera sa réponse.
Si certaines réponses ne la satisfont pas ou si elle doute de votre bonne foi, elle peut demander des examens complémentaires et accorder sa garantie moyennant une surprime.

La clause d’exclusion
La banque peut assortir le contrat d’une clause d’exclusion de risques liés à :

a) la maladie (dépression nerveuse, maladie « lombo-sciatiques », diabète, épilespsie…) ;

b) la nature du travail pour des professions particulièrement exposées (moniteur de ski, marins pêcheurs, pompiers, bûcherons…) ;

c) la pratique de certaines activités sportives (escalade, parapente, spéléologie…).

Les conditions d’âge

En général, il faut être âgé de moins de 60 ans à la date de la souscription du prêt et avoir moins de 70 ans au moment du remboursement définitif. De nombreuses assurances, tenant compte de l’allongement de la durée de la vie repoussent ces limites, moyennant une surprime pouvant quelquefois atteindre 10 voire 15 fois le montant de la prime ordinaire !
Sur une ou deux têtes ?
L’assurance peut être prise sur deux têtes à 100%, c’est-à-dire qu’au décès de l’un des deux conjoints, l’assurance rembourse à la banque le capital restant dû, mais elle coûte alors deux fois plus cher.
L’assurance peut aussi être prise à 50% sur chaque tête, mais alors, seulement la moitié des échéances seront prises en compte.

Demander votre devis assurance de prêt